Réganhiac

La borie

La borie de Reganhiac doit son nom à une famille bourgeoise du Gourdonnais, établie à Cahors au milieu du 15e siècle. Antérieurement, il est possible qu'elle ait été connue sous le nom de "borie de Fortz", puis "borie de Clari". Les Fortz, famille bourgeoise cadurcienne avaient eux-mêmes succédé vers 1310 à un certain Arnal de Jean. La tour semble être l'élément le plus ancien de l'ensemble : elle peut remonter au second tiers du 13e siècle. Les archères du logis conduisent à le situer un peu plus tard, vers la fin du 13e siècle ou au début du siècle suivant.

L'abaque du chapiteau de la fenêtre du dernier étage de la tour est orné de deux poissons affrontés évoquant les armes de la maison de Balène. Celle-ci possédait bien un fief de la Madeleine mais il se trouvait en Figeacois.